Performance

Les grands vins sont une denrée rare avec un écart croissant entre l’offre et la demande. L’offre est relativement déterminée. En effet, les « Châteaux » ont une limite de production, alors que la demande continue de croître fortement.
Cette industrie est fondamentalement régie par l’économie de l’offre et la demande.

Les grands vins ont une remarquable histoire de production datant d’environ 6500 ans; Bordeaux produit du vin depuis deux millénaires et les fameux « châteaux », ou marques de Bordeaux, existent depuis des siècles. Tant que les grands vins ont été produits, commercialisés et consommés, il ont été investis.

L’objectif d’investissement repose sur les premiers crus de Bordeaux. Là où les premiers crus vont, le reste de Bordeaux a tendance à suivre.
Le Liv-ex Fine Wine 50, qui surveille les dix derniers millésimes (hors Primeurs) de ces premiers crus, est utilisé quotidienement pour représenter le mouvement des prix des produits les plus négociés sur le marché des grands vins.

Le marché mondial des grands vins est évalué par Liv-ex, comme ayant une valeur annuelle de 4 milliards de dollars.
En termes de mise au point de cette valeur, c’est surtout sur le top 25 des châteaux de Bordeaux et la prédominance des cinq premiers crus, plus les Super seconds et les premiers vins de la rive droite, qui sont censés générer jusqu’à 95% de la négociation sur le marché secondaire du vin.
Les grands vins offrent toujours des rendements annuels à deux chiffres et l’’historique de leurs performances à moyen et à long terme ont été remarquable en comparaison avec de nombreuses classes d’actifs traditionnels et alternatifs.

PERFORMANCE  des 10 DERNIÈRES ANNÉES

Performance